Le saviez-vous ?

03-05-19

Qu’est ce que la norme RT 2020 ou « maison positive » ?

COGEBAT est fier de faire partie des rares constructeurs français capable de proposer dès aujourd’hui des constructions RT 2020 !

Cette norme définit les nouveaux standards de la construction. Elle prévoit de généraliser la « maison positive », une construction qui produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Il s’agit d’un véritable changement de paradigme pour les professionnels de la construction, appelant une évolution des techniques, des technologies et des modes de conception du bâti

Définition RT 2020

La RT 2020 est la Réglementation Thermique (RT) qui sera applicable à toutes les constructions neuves à partir de fin 2020 (dès 2018 pour les bâtiments publics). Nous connaissions le Bâtiment Basse Consommation (BBC) initié pour la RT 2012, mais cette fois il s’agit d’aller encore plus loin. La RT 2020 met en œuvre le concept de BEPOS (Bâtiments à Energie POSitive). Son objectif est de construire des bâtiments :

  • produisant plus d’énergie qu’ils n’en consomment,
  • et capables de minimiser leurs émissions de gaz à effet de serre tout au long de leur cycle de vie.

Un nouveau cadre en cours d’expérimentation est d’ailleurs préfiguré par le label « E+C- » – « bâtiments à énergie positive & réduction carbone »

RT 2012 vs RT 2020 : quelles différences ?

La norme RT 2012 est la dernière norme thermique en date. Parmi les principales différences entre la RT 2012 et la RT 2020, on notera les limites de dépense énergétique. Alors que la RT 2012 correspondait à un plafond de 50 kWhep/m²/an, à savoir la valeur moyenne du label BBC (bâtiment basse consommation), la RT 2020, impose que la production d’énergie soit supérieure à la consommation. La dépense doit donc être inférieure à 0 kWhep/m²/an.

Faites place aux bâtiments à énergie positive !

Les nouvelles constructions seront toutes équipées de moyens de production énergétiques. Murs, toits, fenêtres seront mis à profit dans l’accumulation et la restitution de la chaleur, ou dans la production d’électricité.

Plusieurs innovations devraient ainsi être amenées à se démocratiser :

  • le vitrage chauffant faisant office de radiateurs. Fonctionnant par infrarouges, ce dispositif ne brasse pas d’air chaud comme le ferait un radiateur à convection. Il n’y aura plus de déplacement de poussière et le concept diminuera le risque d’humidité à l’intérieur de la maison.
  • le bloc béton en pierre ponce pour les murs. La roche volcanique est naturellement isolante et respectueuse de l’environnement puisqu’elle est 100% recyclable. Légère, elle accepte également tout type de peinture et papier peint.
  • Et bien d’autres encore !