Le saviez-vous ?

03-05-19

Comprendre la progression du chantier de votre maison

Terrassement, hors d'eau, hors d'air... Pour comprendre l’avancement de son chantier et être en capacité de suivre son bon déroulement, il est important de connaitre les principales étapes à suivre lors de la construction.

Le saviez-vous ?
Chez COGEBAT, tous nos chantiers sont ouverts. Les visites sont possibles sur simple demande auprès de votre référent.

1. La préparation du terrain

  • Le piquetage : on délimite précisément les limites du terrain avec l’aide d’un géomètre. On positionne également les contours de la maison.

Le saviez-vous ?
Doté d’une formation technique et juridique, le géomètre dispose d’une délégation de service public pour dresser les plans et documents topographiques qui délimitent les propriétés foncières.

  • Le terrassement : le terrassier va creuser le sol, niveler le terrain, creuser les canalisations d’eau…
  • Le drainage : il s’agit d’évacuer l’eau du sol, afin de prévenir tous risques d’infiltration, d’humidité et de condensation.

2. L’assainissement

En même temps que les fondations, le constructeur va procéder à l’assainissement.

Deux solutions :

  • L’assainissement collectif : si votre maison est à portée du système collectif d’évacuation des eaux usées (tout-à-l’égout), il va y être raccordé.
  • L’assainissement non collectif : si le terrain est isolé, il devra installer une fosse septique.

3. Gros œuvre

  • Les fondations : elles sont les bases de votre future maison et assurent la répartition des poids sur le sol pour éviter tout affaissement.

Le saviez-vous ?
La profondeur des fondations d’une maison dépend de sa taille, du poids supporté, mais aussi de la nature du terrain

  • Le soubassement : selon la nature de votre terrain et les plans de votre maison, le soubassement peut prendre plusieurs formes :
    • Le hérisson, lorsque le rez-de-chaussée touche le sol : une solution pour les terrains plats
    • Le vide sanitaire, lorsque le rez-de-chaussée est surélevé par rapport au sol. Il s’agit d’une bonne solution pour les terrains en pente ou s’il existe des risques d’inondation.
    • Le sous-sol, lorsque le sol est creusé de manière à créer un étage à votre maison. Une bonne option pour augmenter votre surface habitable.
  • Le dallage : c’est une large plaque de béton sur laquelle peut être ajoutée une couche supplémentaire : la chape. L’ensemble constitue la base de votre futur plancher.

Le saviez-vous ?
C’est le moment de penser à votre isolation : plancher en dalles de béton cellulaire, plancher béton à poutrelles avec isolation sous dalle flottante…

  • Les murs : votre maison prend forme et le maçon dresse déjà les murs :
    • Murs extérieurs (accueillant les portes et fenêtres),
    • Murs intérieurs, dits de « refend » (murs porteurs).

Le saviez-vous ?
Les fenêtres et portes extérieures sont posées : la maison est hors d’air.

4. La charpente et la couverture

La maison est dressée, Il est temps de couvrir la construction en commençant par la charpente. Puis la toiture se termine avec la pose d’une couverture (tuiles, ardoises, etc.) et des gouttières.

Le saviez-vous ?
Les travaux de couverture et d’étanchéité sont achevés : la maison est hors d’eau.

5. Le revêtement extérieur

Crépi, bois, pierre… Le choix du revêtement extérieur dépend à la fois des règles d’urbanisme applicables sur votre commune, des contraintes d’isolation et bien sûr de vos envies.

6. L’isolation et menuiserie

De l’extérieur, votre projet de construction semble toucher à sa fin… mais il reste encore de nombreux travaux à réaliser :

  • Pose des menuiseries (portes et fenêtres),
  • Travaux d’isolation (combles, murs, etc.).

Le saviez-vous ?
Il est important de bien réfléchir à l’isolation en amont des travaux. Il sera bien plus coûteux d’isoler une maison en rénovation plutôt que lors de sa construction. Une bonne isolation vous permettra de réaliser des économies de chauffage. Vous apprendrez alors à faire la chasse aux ponts thermiques, ces zones insuffisamment voire pas du tout isolées.

7. Le cloisonnement

Les cloisons permettent de compléter les murs de refend pour former les différentes pièces de la maison.

Le saviez-vous
Les cloisons Elles souvent réalisées en même temps que l’électricité, car elles permettent de dissimuler les câbles et l’installation.

8. Les équipements et revêtements intérieurs

  • Le plombier-chauffagiste construit les canalisations d’eau et de gaz, avant d’installer le chauffe-eau, les radiateurs, la robinetterie.
  • L’électricien réalise l’installation d’un réseau électrique respectueux des normes de sécurité.

Vous pouvez dès à présent poser les différents revêtements des sols et des murs.

  • Le peintre va intervenir à l’intérieur comme à l’extérieur, pour protéger et décorer les murs.
  • Le carreleur posera votre carrelage, au sol ou sur les murs, à l’intérieur comme à l’extérieur.

9. Les finitions

Arrivé à cette étape, le plus dur est derrière vous ! Il ne reste plus qu’à vous occuper des finitions.

Bon à savoir
Attention, contrairement à ce que leur nom peut laisser penser, les finitions peuvent prendre beaucoup de temps, car elles consistent en de nombreux travaux !